Hauterive
0

La destruction du palais du facteur cheval est un sujet qui a remué l’actualité dans les années 1960. Ce fabuleux édifice fascine tous les observateurs par son histoire et son architecture. Ce palais a failli connaître un sort fatal, mais cela n’a pas été définitivement le cas pour plusieurs raisons. Que faut-il réellement savoir sur ce palais ? Éléments de réponse.

Pourquoi n’a-t-il pas été finalement détruit ?

Suite à une multitude d’accusations de la mairie, la destruction du palais du facteur cheval avait été prononcée par le tribunal. Heureusement, la requête a subi diverses oppositions, dont celle du ministre de la Culture de l’époque.

Un homme de conviction, André Malraux, qui a tout donné pour conserver son intégrité et mieux, assurer l’avenir de ce chef-d’œuvre architectural. En 1969, il réussit en effet à hisser ce palais au rang de monument historique avec tous les privilèges qui vont avec.

Ce lieu est devenu depuis quelques années déjà un atout touristique pour la commune de Hauterives dans la Drôme. Le site attire des centaines de visiteurs chaque année, et ce, depuis très longtemps. C’est un endroit qui rayonne par son récit et la nature unique de sa présentation.

Résumé de l’histoire dudit palais

Cet édifice est le bijou du très célèbre facteur Joseph Ferdinand Cheval. En 1879, il eut l’ingénieuse idée de se lancer dans la mise en place d’un bâtiment unique. C’est une pierre originale de forme rare qu’il heurta et qui lui donna l’inspiration pour un tel projet.

Il se basa sur d’autres plans immobiliers comme celui du château de Charmes sur l’Herbasse pour réaliser son œuvre. La construction durait plus de trois décennies. Le monument est implanté en pleine nature et formé entièrement de pierres que le facteur ramenait d’un peu partout. C’est réellement le travail d’un seul homme, l’œuvre de toute une vie.

palais du Facteur Cheval

À qui appartient le palais idéal du facteur cheval aujourd’hui ?

Après la mort de Joseph Ferdinand Cheval, son palais fut légué naturellement à sa progéniture. Il s’agit notamment de ses deux garçons Cyril et Victorin. Ces derniers eurent deux filles Alice et Eugénie qui héritaient à leur tour du palais.

Mais en 1994, les deux petites filles du facteur Cheval décident de céder les parts de ce monument totalement à la municipalité de Hauterives. L’une par vente et l’autre par don. Ce qui classe le palais idéal au patrimoine participant au développement de cette ville de la Drôme.

Quel est le statut du palais du facteur cheval aujourd’hui ?

Le palais de Ferdinand Cheval est devenu un véritable monument historique de la région. Il se distingue par sa présentation unique que beaucoup de spécialistes qualifient d’horrible.

En réalité, il est difficile de trouver une beauté visuelle et surtout architecturale à ce chef-d’œuvre, car il ne respecte pas les lois élémentaires du domaine. C’est pourquoi ce palais est classé parmi les arts naïfs et c’est pour cette raison que plusieurs personnes militent encore aujourd’hui pour sa destruction.

Mais ces irrégularités mélangées à son histoire intrigante à créer le mythe autour dans le monde entier. Aujourd’hui, le palais est notifié parmi les monuments touristiques et fait partie des lieux les plus visités de cette région de la France.

En gros, la destruction du palais du facteur cheval est projet qui a froidement échoué. Il a même provoqué sa préservation avec son classement au patrimoine historique.

Limite Limite en ligne, pour jouer entre amis sans honte d’aimer

Previous article

Le changement d’adresse au sein d’une association culturelle

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *