consultation tabacologie
0

Le tabacologue accompagne son patient à travers les différentes étapes qui conduisent au sevrage tabagique. Après une analyse poussée de l’état de dépendance du patient, il établit le traitement pharmacologique et met en place un accompagnement psychologique.

La première consultation chez le tabacologue

La première consultation auprès d’un spécialiste en tabacologie est l’occasion de mesurer le degré de dépendance du patient ainsi que son profil personnel afin de mettre en place une prise en charge efficace. Elle dure entre 45 minutes et 1 heure. Le tabacologue recherche les informations suivantes :

  • Age auquel le patient a commencé à fumer ;
  • Nombre de cigarettes fumées quotidiennement ;
  • Nombre de fois où le patient a tenté d’arrêter de fumer ;
  • Circonstances des échecs dans les périodes de sevrage ;
  • Circonstances pouvant induire une augmentation de la consommation de tabac ;
  • État de santé du patient ;
  • État psychologique du patient et motivation de la présente démarche.

En fonction du profil du patient, le spécialiste peut réaliser des tests complémentaires. La mesure du taux de monoxyde de carbone détermine le degré de dépendance du patient. Il indique le niveau de consommation de cigarettes sur 24 heures. Le test de Fagerström propose une batterie de questions à choix multiples. En fonction des réponses, il permet de définir le degré de dépendance à la nicotine sur un score compris entre 1 et 10.

Au terme de la première consultation, le tabacologue peut prescrire une ordonnance avec plusieurs molécules se substituant à la nicotine. D’autres médicaments agissent comme inhibiteurs contre la sensation de manque pour aider à arrêter de fumer.

tabacologue

Un suivi complet

Il est possible de consulter un tabacologue aussi bien en milieu hospitalier que dans un cabinet libéral. Dans ce dernier cas, le patient bénéficie d’un réel suivi de proximité. Les horaires du praticien sont également plus souples. En fonction de chaque cas, le médecin tabacologue peut travailler avec d’autres spécialistes :

  • Cardiologue ;
  • Pneumologue ;
  • Nutritionniste ;
  • Psychologue.

L’essentiel est de bénéficier du meilleur accompagnement médical. Le tabacologue travaille avec son patient à un processus de restructuration cognitive. La routine effective du patient est sur le point d’être totalement bouleversée. Chaque séance permet alors de renforcer son psychisme et donc ses chances de remporter son combat contre le tabac. Les consultations de suivi offrent de meilleures chances de succès. En effet, se faire accompagner tout au long du sevrage est très important. Le praticien suit les effets de celui-ci sur le corps du patient. Arrêter le tabac peut engendrer notamment une prise de poids, des changements d’humeur ou encore une évolution du diabète.

Le coût et le taux de remboursement d’une consultation en tabacologie

Le tabacologue fait partie du secteur conventionné. Si le médecin tabacologue appartient au secteur 1, une consultation coûtera 23 €. Si le spécialiste est rattaché au secteur 2, il peut appliquer des honoraires libres.

La Sécurité sociale rembourse chaque consultation conventionnée secteur 1 à hauteur de 70%. Certaines mutuelles permettent de compléter le reste à charge même si elles sont assez rares. La Sécurité sociale prend en charge les médicaments prescrits dans le cadre du sevrage à hauteur de 150 € par an.

Les consultations chez le tabacologue déploient un arsenal médical et paramédical qui soutient le patient dans sa lutte contre le tabagisme. Grâce à l’expertise du tabacologue, le fumeur accroît ses chances de succès de sevrage. La prise en charge sociale du traitement et des consultations permet à tout le monde de tenter cette expérience libératrice.

Quelle est l’autonomie des cigarettes électroniques ?

Article précédent

Comment trouver des appartements vraiment adaptés aux animaux de compagnie

Article suivant

À Lire Aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.