réparation maison
0

Le coût de la possession d’une maison ne comprend pas seulement votre paiement crédit mensuel. Les améliorations et les réparations de la maison occupent également une grande partie de votre budget, mais elles sont essentielles pour maintenir et peut-être même augmenter la valeur de votre maison.

Mais les réparations domiciliaires peuvent être coûteuses. Le propriétaire moyen dépense près de 7 000 euros pour l’amélioration de sa maison tout au long de l’année.

« C’est pourquoi l’entretien préventif est essentiel et doit être effectuées dans les plus brefs délais ; il s’agit essentiellement de prendre des mesures pour s’assurer que votre maison n’est pas frappée par des dommages soudains et catastrophiques ». Il encourage vivement les propriétaires à maintenir un fonds pour les jours de pluie dans le budget de leur ménage, idéalement de 2 % à 5 % de la valeur de la maison.

Alors, quelles sont les réparations les plus coûteuses dont tous les propriétaires devraient être conscients ? les experts ont révélé les projets drainant le budget que vous pourriez rencontrer ainsi que des conseils pour les éviter (ou les retarder).

1. Restauration des fondations/réparation des murs de fondation

Votre fondation est une partie vitale de votre maison – elle supporte le poids de toute la structure. C’est pourquoi il vaut la peine de payer les réparations dès qu’elles font surface.

« Une maison dont les fondations sont endommagées peut-être dangereuse à habiter, donc cela vaut la peine d’investir ».

Comme chaque problème de fondation est unique, il dit qu’il n’y a pas de prix fixe, mais son entreprise a réalisé des travaux qui coûtaient plus de 100 000 euros pour une réparation importante de la fondation.

Pour un projet plus petit comme la réparation d’un mur de fondation, il dit que le coût moyen est d’un peu plus de 4 000 euros, mais qu’un effondrement sérieux pourrait vous coûter 10 000 euros ou plus.

Le meilleur moyen de prévenir les problèmes de fondation est d’éloigner l’eau des murs de fondation.

« L’eau est le plus grand ennemi des murs de fondation, causant des fissures, des gauchissements et d’autres problèmes structurels graves ». « Entretenez les gouttières, les descentes d’eau pluviale et les canalisations principales de façon à ce qu’elles canalisent l’eau loin de la maison. »

En outre, il dit qu’il est important de s’assurer que le sol autour de la fondation est correctement nivelé afin qu’il soit en pente en s’éloignant de la maison.

Cependant, si vous avez une maison plus ancienne, des réparations peuvent être inévitables.

Dans le cas d’une maison plus ancienne, les réparations peuvent être inévitables. « Le béton utilisé au moment de la construction il y a cent ans n’est pas le même que celui que nous utilisons aujourd’hui ». « Les effets de notre climat sur les fondations plus anciennes au cours de cent ans peuvent également contribuer à leur détérioration. »

Donc, si vous achetez ou possédez une vieille maison, préparez-vous à assumer les coûts de sa restauration et de sa réparation.

2. Remplacer un appareil de chauffage ou un système de climatisation central

Votre équipement de refroidissement et de chauffage travaille dur pour maintenir votre maison à une température confortable. Mais lorsqu’il rend l’âme, vous devrez débourser une jolie somme pour le remplacer.

« Préparez-vous à dépenser au moins quelques milliers d’euros par système pour remplacer votre équipement de chauffage ou de refroidissement de la maison entière ». Selon la taille de votre système et la complexité des travaux, il affirme que le coût pourrait facilement dépasser les 10 000 euros.

« La négligence est l’un des principaux tueurs d’équipement de chauffage et de refroidissement, et pour qu’un système atteigne sa pleine espérance de vie – généralement autour de 15 ans, il doit être correctement entretenu ».

Faites entretenir votre appareil de chauffage au début de l’hiver et votre système de climatisation central au début de l’été.

« Un professionnel qualifié fera des choses comme vérifier les filtres de la fournaise et rincer les serpentins du condensateur de la CA, ce qui permettra aux unités de fonctionner en douceur et efficacement ».

réparations coûteuses

3. Réparer les murs et les plafonds endommagés par l’eau

L’eau qui coule dans vos appareils de plomberie est une bonne chose. De l’eau qui coule partout ailleurs ? Pas si bien que ça.

« Si le dégât des eaux est suffisamment grave, vous pourriez avoir besoin de remplacer un plafond ou un mur entier pour un coût moyen de 1 500 euros ». « La facture pourrait atteindre 6 000 euros, surtout si vous devez également remplacer les moulures de couronne endommagées ».

En fait, le vice-président des réclamations pour les biens, affirme que sa compagnie voit plus de réclamations liées à l’eau que tout autre type de réclamation.

« Alors que certains périls sont saisonniers, les dégâts des eaux peuvent survenir à tout moment de l’année », dit-il.

Certaines des causes les plus courantes des fuites d’eau sont les ruptures de canalisations d’eau et les toits qui fuient. Pour éviter que vos conduites d’eau n’éclatent, il faut envelopper les tuyaux dans les parties non chauffées de la maison avec des manchons isolants.

Il conseille aux propriétaires d’inspecter et d’entretenir régulièrement les tuyaux des appareils et les conduites d’eau pour se prémunir contre les fissures et les fuites, et de remplacer immédiatement les tuyaux et les conduites endommagés.

4. Remplacer la pelouse

Les travaux de pelouse peuvent être laborieux et prendre du temps, mais devoir les remplacer coûte cher.

La pose de gazon en plaques coûte cher. Elle coûte en moyenne 1 822 euros aux propriétaires, mais le projet peut atteindre 4 500 euros ».

« Les mauvaises conditions du sol et les parasites sont deux des plus grandes menaces pour le gazon en plaques. Si votre situation est vraiment mauvaise, vous devrez peut-être arracher la pelouse et tout recommencer (et ouais, vous paierez plus cher).

Il recommande de faire analyser votre sol pour voir quels sont les nutriments qui manquent. Des kits d’analyse du sol peu coûteux vendus dans les centres de rénovation révèleront le niveau de pH et vous aideront à identifier le type d’engrais à utiliser pour tout équilibrer.

5. Enlever un arbre

L’enlèvement d’un arbre coûte environ 750 euros en moyenne.

« Mais le projet peut facilement vous coûter plusieurs milliers d’euros s’il s’agit d’un arbre massif aux racines profondes, ou si des lignes électriques sont présentes, car le service d’enlèvement des arbres devra prendre des précautions de sécurité particulières ». En outre, l’enlèvement de la souche entraîne un coût supplémentaire.

Donc, la clé pour prendre de l’avance sur une situation d’arbre problématique est un contrôle périodique.

« Faites appel à un arboriste pour inspecter les arbres à la recherche de branches mortes ou malades ». Le pro devrait être en mesure d’enlever les membres endommagés, ce qui empêchera la maladie de se propager.

« Ils identifieront également les infestations d’insectes afin que vous puissiez, avec un peu de chance, tuer le problème dans l’œuf », ajoute-t-il.

Comment fabriquer des crayons de qualité commerciale à domicile

Previous article

Les 10 principales activités à faire par vous-même aux Galapagos après votre croisière

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *