avantages SCI
0

Encore appelée Société civile immobilière, la SCI est une forme juridique qui est très souvent retrouvé dans les projets immobiliers. C’est une société qui présente de nombreux avantages dont, l’outil de transmission, le capital libre, le fonctionnement personnalisable, etc. Cependant, elle souffre aussi de quelques inconvénients que vous découvrirez dans cet article.

Les avantages de la SCI

Comme principal avantage, la SCI assure la gestion et la transmission du patrimoine ou héritage en toute facilité. En effet, c’est une structure qui facilite la constitution, la gestion et la transmission d’un patrimoine immobilier. Vous pouvez contacter un avocat succession à Lausanne pour la création d’une SCI. Grâce à la SCI, il est beaucoup plus facile de constituer une succession immobilière. Les associés pourront mettre en commun leurs moyens financiers et ils partageront à plusieurs, les coûts générés par le projet. Il est aussi possible d’effectuer des donations successives de part sociales tous les 15 ans en franchise de droits. La société civile immobilière possède un fonctionnement aménageable.

En plus d’être une structure flexible, les associées ont la possibilité d’aménager assez librement leur statut. Pour bénéficier du droit de succession de parts sociales au profit d’une personne, il faut nécessairement obtenir un agrément à la double majorité.

inconvénients SCI

Les inconvénients de la SCI

Le premier inconvénient est que les associées de la SCI ont une responsabilité illimitée. Bien que cette structure possède son propre patrimoine, celui des associés n’est pas à l’abri en cas de difficultés. En effet, ceux-ci ont une responsabilité indéfinie, mais subsidiaire. Ainsi, la responsabilité de chaque associée reste relative à sa participation au capital social. La société possède un processus de création assez long et complexe.

Pour la créée, il faut nécessairement remplir un certain nombre de formalités légales. Car, lorsque vous détenez un bien immobilier au sein d’une SCI, cela engendre plus d’obligations administratives, comptables et fiscales. Pour constituer une SCI, cela nécessite de nombreux frais cachés. Pour cela, de nombreux créateurs ont recours à un notaire ou un avocat afin de sécuriser le cadre juridique de l’opération.

Zoomalia, l’animalerie en ligne pour vos accessoires pour animaux

Article précédent

4 activités sportives à pratiquer lors d’un voyage à Madère

Article suivant

À Lire Aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.