0

Au T1 2022, la capitalisation boursière globale du bitcoin s’évalue à de huit cent milliards de dollars (800 000 000 000 USD). Ceci, contre quarante millions de dollars (40 000 000 USD), dix ans plus tôt. Face à une telle évolution, la valeur de la reine des crypto-monnaies et ses fluctuations n’arrêtent pas de susciter l’engouement des investisseurs.

Les experts en analyse des cours de crypto-monnaies essayent aussi tant bien que mal, de donner des estimations précises sur les futures valeurs que pourraient prendre cette monnaie, quoique volatile. Toutefois, au milieu de la mêlée, de nombreuses prédictions indiquent que le bitcoin pourrait atteindre les cent mille dollars.

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Un groupe de personnes parfaitement anonyme, connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, posait en 2008, les premiers concepts du bitcoin. Il s’agit d’une monnaie numérique mondiale entièrement indépendante des autorités bancaires telles qu’on les connaît aujourd’hui. Ainsi, contrairement aux monnaies classiques, la crypto-monnaie dénommée bitcoin n’est ni administrée ni émise par une autorité bancaire.

Mode d’émission dans la circulation

Le bitcoin est plutôt émis grâce à une technologie spéciale, un protocole blockchain qui porte le même nom. Il s’agit d’un protocole qui permet de stocker des informations de manière extrêmement sécurisée. De plus, elle sert aussi à transmettre instantanément ces données de pair à pair sans un organisme central de contrôle.

Notion de minage

Le bitcoin est mis en circulation via une opération basée sur un calcul mathématique que l’on dénomme « le minage« . Des personnes se trouvant un peu partout dans le monde, appelées ‘les mineurs‘, effectuent avec leur matériel informatique, des calculs mathématiques pour valider les transactions effectuées sur le réseau bitcoin et augmenter leur sécurité.

En échange, ces individus reçoivent des monnaies virtuelles qu’ils pourront convertir en monnaie fiat (monnaies classiques) ou échanger sur les plateformes d’échanges contre d’autres crypto-monnaies. Vous l’aurez compris, les plateformes d’échanges de crypto-monnaies sont des points où s’effectuent toutes les opérations liées au bitcoin et autres crypto-monnaies (achat, vente, transfert et conversion).

Utilisation du bitcoin

Le bitcoin s’utilise un peu partout dans le monde et plus particulièrement en occident. Toutefois, il sert plus en tant qu’investissement que monnaie d’échange. C’est pourquoi il est souvent comparé à de l’or. Dans les pays où cette monnaie virtuelle est le plus utilisé, on enregistre un fort taux d’inflation. Par contre, les gouvernements de certaines nations interdisent à leurs citoyens l’achat comme la vente.

Il s’agit entre autres du Pakistan, de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite… Mais l’utilisation du bitcoin, en raison de son caractère décentralisé, ne saurait vraiment être contrôlée. Il est toujours possible d’en commercialiser sur les plateformes peer-to-peer.

Valeur du bitcoin : comment ça fonctionne ?


Le bitcoin ne possède pas une valeur officielle
. Son cours n’arrête pas en effet de fluctuer. Et même les valeurs estimées à un moment T donné sont juste des indicateurs de la moyenne des cours en dollars de la crypto-monnaie. Il est à noter que la moyenne prend en compte toutes les plateformes du monde où s’échangent les crypto-monnaies. C’est donc de cette manière que la plupart des sites qui informent sur les fluctuations du bitcoin procèdent pour connaître la valeur approximative de la monnaie virtuelle… En savoir plus dans cet article sur les prévisions du Bitcoin et autres crypto-monnaies.

Nota Bene : même si le cours du bitcoin est le plus souvent exprimé en dollars USD, il peut aussi se trouver en euro et particulièrement en Yuan ou en Yen, car les asiatiques participent activement au marché des crypto-monnaies.

Comment s’est présentée l’évolution de son cours jusqu’à ce jour ?

Le bitcoin représente jusqu’à ce jour, la crypto-monnaie qui détient la plus forte valorisation. Toutefois, il faut savoir que depuis sa création, elle a connu de remarquables variations, des hauts et des bas dont voici l’historique marquante.

2017 : Tournant majeur pour le bitcoin

À sa création en 2008, le BTC avait une valeur de 0,001 USD. Mais c’est en 2011, soit un peu plus de deux ans après sa création, que les analystes financiers ont commencé par enregistrer sérieusement son cours et ses fluctuations. L’an 2017 quant à lui, a été particulièrement remarquable pour la reine des crypto-monnaies car sa valeur est passée de mille dollars (1000 USD) à plus de dix-neuf mille dollars (19 000 USD).

Chute importante à cause de la Covid-19

L’arrivée de la Covid-19 n’a pas manqué d’impacter le marché des crypto-monnaies et plus particulièrement celui du BTC. En quelques heures à peine, son cours à connu une baisse de près de 40%. Mais comme pour la plupart des secteurs, il a tenté de résister tant bien que mal. Ainsi, on pouvait noter des tendances absolument volatiles avec des cours hauts et bas absolument imprévisibles. Cette situation chaotique pour la monnaie persiste jusqu’en novembre 2021 où elle atteint sa plus grande valeur jamais enregistrée.

Une remontée historique puis encore, une chute qui s’éternise

En novembre 2021, la monnaie numérique connaît un pic historique et atteint les soixante-huit mille dollars (68 000 USD). Mais peu de temps après cela, elle rencontre de grandes difficultés qui ont perduré pendant un bon moment. À la fin du premier trimestre 2022, elle s’approche brièvement de la barre des vingt-cinq mille dollars avant de remonter et de tenter de se stabiliser tant bien que mal à trente-deux mille dollars (32 000 USD) en début mai.

Mais depuis quelques semaines, on constate une hausse timide suivie par d’ambitieuses spéculations haussières. Ces dernières prévoient que la valeur du bitcoin atteindra les cent mille dollars d’ici la fin de l’année.

Le bitcoin atteindra-t-il la valeur symbolique de cent mille dollars  ?


Le cours du bitcoin est simplement régi par la loi de l’offre et de la demande. C’est pour cette raison qu’il n’est pas toujours évident de savoir pourquoi il diminue ou augmente de façon complètement imprévue. De plus, comment rester optimiste alors que les fluctuations ces derniers temps pointent de plus en plus vers le bas et sont mises à mal par des crises de diverses sortes ?

Heureusement, certains indices, événements, décisions ou faits ayant un rapport avec le monde de la finance peuvent orienter les experts analystes vers les fluctuations ultérieures de cette crypto-monnaie.

Probabilité d’adossement d’hypothèque au bitcoin et promesse d’envolée

Depuis quelque temps, une rumeur court et selon elle, les organismes financiers accepteraient de nouvelles options d’hypothèque adossées à des crypto-monnaies. De nombreuses startups à l’image de Figure et de Milo commencent donc à s’évertuer autour de ces nouvelles possibilités comme l’achat de biens immobiliers avec des bitcoins pour garantie.

Aussi, des médias influents du monde des monnaies virtuelles tels que « Barron’s » relaient de plus en plus cette thèse. Ce qui suscite l’engouement des investisseurs. À partir de là, on a pu constater sur le marché, fin avril 2022, une augmentation de la valeur de la pièce qui avoisine désormais les trente-sept mille dollars et qui n’est pas près d’être freinée. Les analystes de chez Crypto Price Forecast prévoient d’ailleurs une envolée du cours allant jusqu’à cent mille dollars (100 000 USD) d’ici fin 2022.

Avis baissiers

Contrairement aux analystes qui demeurent optimistes, certains de leurs collègues sont plus réservés. Selon la consultante en technologies émergentes Kate Baucherel, aussi spécialiste de la blockchain, le bitcoin clôturera sûrement l’année avec une valeur qui tournera autour de quarante mille dollars (40 000 USD).

Selon elle, la raison est toute simple. Une possible envolée de la pièce virtuelle n’est tout simplement pas possible à cause de sa forte dépendance aux combustibles fossiles. Et c’est aussi l’avis d’autres éminents analystes du marché des monnaies virtuelles tels que le chargé de cours FinTech à l’Université de technologie de Swinburne, Dimitrios Salampasis.

Par ailleurs, en observant les fluctuations du bitcoin et des autres monnaies virtuelles, on constate aisément que les crypto-monnaies se comportent globalement comme les places financières traditionnelles. En outre, elles semblent se négocier à l’image des actions d’entreprise. Contrairement à l’or, les crypto-monnaies se déprécient et dégringolent suite à l’effondrement du marché monétaire international. Ainsi, un observateur avisé peut prévoir une chute de la monnaie avec toutes les situations chaotiques qui minent le monde : 

  1. Les États-Unis resserrent leur politique monétaire.
  2. Dans un contexte économique influencé par la guerre de l’Ukraine, les actifs risqués sont délaissés par les investisseurs.
  3. La politique sanitaire de la Chine s’endurcit.

Que faut-il retenir ?

En gros, il faut retenir que le bitcoin est un actif risqué. À cause des analyses et prévisions haussières, il ne faut pas prendre le risque d’y miser toute sa fortune. Il ne faut y investir que ce qu’on est prêt à perdre. En effet, pour d’autres analystes, bien loin du rêve de voir cette crypto-monnaie atteindre la valeur symbolique de cent mille dollars (100 000 USD), elle pourrait se stabiliser vers les quarante mille dollars (40 000 USD) ou pire, pointer vers zéro dollar.

Les bonnes raisons d’utiliser Google ADS pour un site e-commerce

Previous article

Comment réussir l’envoi de colis volumineux ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *