symptômes rage
0

La rage est peut-être la plus cruelle et la plus mortelle de toutes les infections virales qui peuvent affliger votre canidé bien-aimé. Découvrez dans cet article les symptômes de la rage chez le chien, afin d’identifier les premiers signes de l’infection et de vous armer de courage pour gérer la situation.

La possibilité de contracter la rage existe pour tous les mammifères. Cette infection virale se transmet par la salive de l’organisme infecté et le virus de la rage s’attaque au système nerveux central. Il atteint le cerveau en suivant la voie des nerfs périphériques et finit par provoquer une inflammation du cerveau. Le virus de la rage appartient au genre Lyssavirus et est de nature neurotrophique. La structure d’un virus de ce type est constituée d’un génome d’ARN monocaténaire à sensibilité négative contenu dans une enveloppe virale.

Avant d’atteindre le cerveau, le virus de la rage se faufile également dans divers autres organes du corps de la créature infectée. Cependant, la concentration la plus élevée se trouve dans les glandes salivaires, ce qui facilite la transmission de cette forme de vie parasite à d’autres hôtes par contact salivaire lors de morsures ou par léchage sur une peau cassée.

Signes et symptômes

La rage est une maladie qui se transmet par voie orale

Le plus souvent, la rage du chien est responsable de la rage de l’homme dans les régions urbaines, car les chiens sont les mammifères les plus courants sensibles à cette infection virale mortelle qui sont en contact fréquent et régulier avec l’homme. Différents symptômes apparaissent aux stades ultérieurs de la mainmise du virus sur l’organisme du chien. Les premiers symptômes peuvent se manifester par de la nervosité, de l’hésitation, de l’anxiété, avec un sentiment général de désorientation, et le canidé infecté montrerait des signes de malaise même dans un environnement non menaçant et familier. C’est le stade prodromique. Ces premiers symptômes font généralement surface environ trois à huit semaines après l’infection du canidé et durent généralement deux à quatre jours. N’oubliez pas que les symptômes de la rage ne commencent à se manifester que lorsque le virus s’est déplacé jusqu’au cerveau, et comme le virus est un prédateur qui se déplace lentement, il peut s’écouler un certain temps avant que l’on ne soupçonne une anomalie dans l’organisme affecté.

La phase prodromique est le stade le plus précoce de la maladie.

Le stade prodromique se caractérise généralement par un changement radical de la personnalité générale du chien. Un chien enjoué et actif peut devenir calme et léthargique, tandis qu’un chien auparavant amical peut montrer des signes soudains d’agressivité. Le stade furieux suit le stade prodromique. Ce stade se caractérise par le fait que le chien présente des signes d’extrême irritabilité et de sensibilité à la lumière et aux sons. C’est à ce stade qu’un chien infecté est le plus susceptible d’attaquer, même au moindre contact avec d’autres animaux ou des humains. Ces symptômes de la rage chez le chat sont presque similaires à ceux du chien. Le stade furieux peut durer entre un et sept jours.

La mort est assurée lorsque le chien est infecté.

La fatalité est assurée lorsque le chien entre dans le troisième stade, que l’on appelle le stade paralytique. Le chien infecté perd le contrôle de ses mâchoires et de ses membres et a des difficultés à respirer. Il a également tendance à saliver beaucoup pendant cette phase. Le chien perd progressivement sa capacité à boire et à avaler, ce qui entraîne le développement de symptômes de type hydrophobie. Comme l’infestation virale du cerveau, qui provoque le gonflement de l’organe, ne cesse d’augmenter, le chien commence à perdre le contrôle de nombreux organes et fonctions qui sont régulés par le cerveau et les nerfs. À ce stade, le chien peut également avoir des difficultés à reconnaître son maître et les membres de sa famille. Ce stade conduit à la mort par insuffisance respiratoire due à la paralysie des muscles faciaux.

la rage

Diagnostic

Lorsque vous soupçonnez un changement soudain dans le comportement du chien d’être un symptôme de la rage, vous devez immédiatement emmener votre animal pour un diagnostic. Le mode de diagnostic habituel disponible à ce jour consiste à effectuer des tests sur des échantillons de salive, d’urine ou de peau. Ces tests peuvent ne pas révéler la cause exacte de l’affection. Le diagnostic le plus précis est effectué en testant une culture de cerveau de l’animal infecté, mais cela ne peut être fait qu’après sa mort.

Une fois que les symptômes susmentionnés de la rage chez le chien commencent à se manifester, rien ne peut être fait pour empêcher sa mort. La meilleure façon de protéger votre membre de la famille canine des griffes de ce virus mortel est de le faire vacciner contre la rage. Votre chien peut présenter certains effets secondaires mineurs du vaccin contre la rage, comme des vomissements, de la léthargie, une inflammation faciale, de la fièvre, ainsi que des effets secondaires graves, comme une perte de conscience, un choc circulatoire et des convulsions. Ces effets secondaires se manifestent généralement dans les trois jours suivant la vaccination. Toutefois, certains effets secondaires peuvent se manifester même des mois après la vaccination. Il vaut mieux prévenir que guérir et dans le cas de la rage, la prévention est le seul moyen – il n’y a pas de remède une fois que l’infection a envahi le territoire. Soyez attentif à toute anomalie et tenez-vous au courant de cette question et d’autres questions relatives à la santé des chiens. Cela pourrait sauver la vie de votre canidé adoré.

Les remèdes maison pour les plaies du chien

Previous article

4 options qui peuvent remplacer avantageusement le jambon serrano

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *