acheter maison
0

Les personnes, qui sont intéressées par l’achat d’une maison sans mise de fonds, peuvent bénéficier des options suivantes. Il est important de comprendre les dimensions des méthodes sous-mentionnées, avant de signer sur la ligne pointillée.

L’achat d’une maison sans mise de fonds était facile avant le crash du marché immobilier.

Acheter une maison sans mise de fonds était facile avant le crash du marché immobilier. Il y avait un certain nombre de vendeurs, qui étaient plus que disposés à aider un aspirant propriétaire à acheter une maison avec pratiquement aucun acompte. Ensuite, il y avait les prêts complémentaires accordés par le prêteur crédit principal ou, dans certains cas, par le propriétaire du bien. Si aucune de ces possibilités n’était offerte, l’acheteur pouvait toujours envisager de souscrire une assurance crédit privée. La location avec option d’achat est une forme modifiée de financement par le vendeur qui était également disponible pour les personnes aux moyens financiers limités. Les options susmentionnées avaient leurs avantages et leurs inconvénients.

Les prêts piggyback étaient le moyen de financement le plus populaire parmi les personnes à court d’argent, qui désiraient devenir propriétaires d’une maison sans verser l’acompte requis. L’assurance crédit privée (PMI) venait ensuite dans l’ordre de popularité. Le financement par le vendeur – dans le cas des prêts ferroutage – est également devenu populaire au fur et à mesure que les prix des maisons continuaient à grimper.

L’assurance crédit privée (PMI) est venue ensuite.

Aujourd’hui, les prêts ferroutage sont beaucoup plus difficiles à trouver, bien que certains prêteurs soient encore prêts à envisager une assurance crédit privée (PMI). En plus de ces options, les emprunteurs éligibles peuvent bénéficier de prêts assurés par le VA avec zéro down et d’un financement EurosA à 100%. Les acheteurs, qui financent par l’intermédiaire des agences de financement du logement de l’État et de certains organismes sans but lucratif, peuvent utiliser le crédit d’impôt de 8000 euros pour effectuer l’acompte sur le financement secondaire fourni par les entités susmentionnées pour bénéficier d’un prêt immobilier assuré par la FHA.

Méthodes faisables

Assurance crédit privée

Les maisons sans mise de fonds ont été rendues possibles en permettant à l’emprunteur de se procurer un prêt immobilier qui exige une assurance crédit privée comme alternative à la mise de fonds requise. Généralement, l’acompte attendu est de 20 à 25 % du prix d’achat de la maison. L’assurance crédit privée permet à une personne d’obtenir un prêt immobilier sans payer un centime en souscrivant une assurance qui protège le prêteur crédit en cas de défaut de paiement du prêt. Bien entendu, l’emprunteur/le futur propriétaire est tenu de payer régulièrement la prime d’assurance.

La PMI est une assurance qui protège le prêteur crédit en cas de défaut de paiement du prêt.

Bien que la prime soit déductible des impôts, les gens préféraient souvent le ferroutage à l’assurance crédit privée, car le montant de la prime d’assurance était généralement supérieur aux intérêts du ferroutage. Cependant, aujourd’hui, l’assurance crédit privée est le meilleur pari pour une personne, qui est désireuse d’acheter une maison sans apport d’argent.

Programme de financement 100 % EurosA

Le département de l’agriculture dispose d’un programme de garantie de prêt qui est mieux connu sous le nom de section 502. Le programme de logement et de développement urbain (HUD) aide à financer les acheteurs qui achètent une maison ou une propriété pour la première fois. Ce programme est spécifiquement conçu pour les familles à faible revenu afin qu’elles puissent devenir propriétaires sans avoir à verser d’acompte. Il est destiné à fournir un financement à 100 % aux propriétaires pour la première fois et aux personnes vivant dans des maisons structurellement instables pour les aider à acheter une maison dans les zones rurales ciblées. L’avantage de ces prêts, pour les personnes qui remplissent les conditions requises, est que les emprunteurs ne doivent pas souscrire d’assurance crédit privée, même s’il s’agit d’un prêt sans apport. En outre, les vendeurs sont autorisés à financer jusqu’à 6 % du prix d’achat de la propriété au lieu des frais de clôture. Le taux d’intérêt du prêt immobilier zéro down est ajustable.

Prêts assurés par le VA

Le ministère des Anciens Combattants (VA) offre aux anciens combattants éligibles, la possibilité d’acheter une maison sans mise de fonds. Ces prêts sont connus sous le nom de prêts assurés par le VA et sont destinés à tous les anciens combattants ainsi qu’au personnel militaire actif de l’armée, de la marine, du corps des Marines, de l’armée de l’air, de la garde côtière et de la garde nationale. L’avantage de ces prêts est que l’hypothèque est une obligation de paiement à taux fixe sur 30 ans. Les demandeurs dont le crédit est moins que parfait peuvent bénéficier de prêts immobiliers à taux zéro qui peuvent être utilisés pour acheter des maisons unifamiliales, des condominiums approuvés et des maisons de ville.

Prêts assurés par la FHA

Bien que les prêts assurés par la Federal Housing Administration (FHA) exigent une mise de fonds de 3,5 %, le crédit d’impôt de 8000 euros pour l’achat d’une première maison et la législation subséquente, permettant aux emprunteurs de monétiser le crédit d’impôt et de l’appliquer à l’achat de leur maison, ont permis aux emprunteurs d’acheter une maison sans verser la mise de fonds nécessaire. En effet, les personnes qui financent par l’intermédiaire des agences de financement du logement de l’État et des organismes sans but lucratif peuvent être aidées par ces derniers pour le montant de l’acompte sur un prêt FHA, ce qui offre une grande marge de manœuvre pour les prêts immobiliers à apport nul.

achat maison

Commerce de maisons

C’est un moyen lucratif d’acheter une maison sans mise de fonds. Les investisseurs actifs ne jurent que par la politique d’échange de propriétés. Lorsque l’on échange une propriété contre une autre, l’investisseur est également épargné des formalités juridiques concernant les gains en capital – un facteur qui accompagne le scénario lors de la vente d’une propriété. C’est précisément l’un des avantages de la vente d’un bien immobilier. Qu’il s’agisse d’une grande propriété échangée contre un syndicat de petites propriétés ou de sauter leur ville pour acheter une maison dans une toute nouvelle ville en l’étiquetant comme leur maison de vacances.

Location avec option d’achat

La location d’un bien immobilier peut être accompagnée d’un accord stipulant l’option d’achat dudit bien, également. Selon les conditions d’enregistrement mentionnées, le locataire et le bailleur établissent un montant négociable qui devrait être déposé à une période stipulée en lieu et place de l’utilisation du bien. En outre, cet accord insère également une clause qui stipule la disposition du preneur à acheter le bien anciennement loué, à un prix fixé pendant la période de location.

Programmes

Des programmes ad hoc sont organisés afin de faciliter l’accession à la propriété des familles à faibles revenus. L’administration du développement économique et communautaire rural propose des prêts à des taux d’intérêt modestes. Ces programmes sont considérés comme des efforts pro bono pour encourager les familles défavorisées à acquérir un bien propre.

Il s’agit d’un programme d’aide à l’acquisition d’une maison.

Prêts de ferroutage

Avant la crise des subprimes, les prêts ferroutage étaient le moyen de financement le plus populaire pour une personne, désireuse de posséder une maison sans se séparer du montant requis de l’acompte. Bien que, la popularité de ces prêts ait diminué en raison du fait que ces prêts portent une grande partie du blâme pour la crise des subprimes, certains prêteurs crédits, peuvent encore être disposés à fournir des prêts immobiliers sans mise de fonds.

Les prêts immobiliers sans mise de fonds sont un moyen de financer l’achat d’une maison.

Selon les directives publiées, les personnes, qui ont l’intention d’acheter une maison en bénéficiant d’un prêt immobilier, doivent verser un acompte de 25 % du prix d’achat de la maison. Le montant restant peut être emprunté auprès d’un prêteur crédit principal. Toutefois, l’emprunteur peut contourner l’obligation de verser un acompte de 25 % en obtenant simultanément une deuxième hypothèque. En d’autres termes, le prêteur crédit principal accorde un prêt pour 80 % du prix d’achat, et le prêteur crédit secondaire, les 20 % restants. Dans ce cas, les deux prêts immobiliers sont garantis par la même maison sous-jacente. La deuxième hypothèque se greffe sur l’hypothèque primaire et porte un taux d’intérêt beaucoup plus élevé que l’hypothèque primaire.

Traditionnellement, les prêts de ferroutage étaient des prêts 80-10-10, 80-15-5 ou 75-15-10. Le premier chiffre à partir de la gauche indique le pourcentage du prix d’achat financé par le prêteur crédit primaire, le deuxième chiffre est le pourcentage financé par le prêteur crédit secondaire, et le dernier chiffre est la peau de l’emprunteur dans le jeu. Avec le temps, le dernier chiffre a été réduit à zéro, ce qui a donné lieu à des prêts immobiliers sans mise de fonds. Ainsi, l’emprunteur pouvait facilement acheter une maison sans mise de fonds. La deuxième hypothèque qui s’ajoute à l’hypothèque principale est généralement fournie par le prêteur crédit principal, qui bénéficie de taux d’intérêt plus élevés que ceux appliqués à l’hypothèque principale. Dans certains cas, la deuxième hypothèque était fournie par le vendeur/propriétaire de la maison. Cela nous amène au concept de financement par le vendeur.

Financement par le vendeur

Le financement par le vendeur accompagnait souvent les prêts par ferroutage, puisque la deuxième hypothèque était soit fournie par le vendeur, soit par le prêteur crédit principal. Le financement par le vendeur consiste à transférer le titre de propriété de la maison à l’acheteur en échange d’une note, et du droit de saisir la propriété en cas de défaut. Le billet ressemble beaucoup à une hypothèque qui est remboursée par un paiement forfaitaire sur une période de 5 à 10 ans. Comme il s’agit d’une hypothèque, l’acheteur est censé payer au vendeur des intérêts élevés sur le prêt. Le vendeur, à son tour, bénéficie sous la forme d’un taux d’intérêt élevé sur le prêt, en plus d’une garantie sur la maison.

Bien que le financement à 100 % par le vendeur soit une chose du passé, il peut être possible pour un aspirant propriétaire de verser un acompte de moins de 20 % et d’acheter quand même une maison, si le vendeur est désespéré de se débarrasser de la maison.

Dans le scénario actuel, le contrat de location avec option d’achat est la meilleure option pour les personnes, qui sont intéressées par l’achat d’une maison avec un acompte minimum. En payant aussi peu que 1 à 5% du prix de la propriété, l’aspirant propriétaire peut acquérir le droit d’acheter la maison à un prix convenu à un moment donné dans le futur. Le candidat à la propriété (locataire) peut ensuite louer la maison pendant une période d’environ 3 ans et payer le montant du loyer au propriétaire ou au bailleur. À la fin de cette période, le locataire peut acheter la maison au bailleur au prix prédéterminé ou peut s’abstenir d’exercer l’option. Compte tenu de la situation actuelle, la plupart des vendeurs persuadent les aspirants propriétaires de conclure un contrat de location avec option d’achat.

Découvrez les symboles du paganisme

Previous article

Comment organiser une fête d’anniversaire surprise pour vos parents

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *